Patrimoine de Dordogne

Fontaine et Pigeonnier à Brantôme
Château de Fratteau
Abbaye Saint Pierre de Brantôme
Abbaye Saint Pierre de Brantôme
Chateâu à Bourdeille
Pavillon de Renaissance à Brantôme
Château de Hlerm
Moulin de Richeri
Pigeonnier à Léguillac de Cercles
Les Potences, puits
Les Potences, puits
Les Potences, puits
Logis de Jovelle
Matin
Marronnier

Depuis 2017 en Dordogne, j’ai choisi « ma place » dans le petit hameau tout près de Brantôme. Ici le gentil monstre me protège. Je me sens chez moi .Les chemins bordés de pierres moussues me transportent dans d’autres mondes… Les châtaigniers, ces géants courbés posent pour mes dessins. Soleil, brumes, toiles d’araignées, le ruisseau…je vis au rythme des saisons. L’automne 2018 étais particulièrement clément. Feuilles jaunes, rouges marrons encore sur les arbres ou déjà en tapis sous mes pieds…je me sentais en état de grâce. Merci la vie, merci les amies ! J’ai tellement à découvrir…
L’été 2019, la canicule m’oblige à me réfugier dans mon atelier. Ici j’illustre l’histoire des plusieurs sites du Périgord ... Abbaye Saint Pierre de Brantôme est à nouveaux repeuple des moines, Châteaux de Fratteau expose les poteries sous le ronronnement de ses chats, Pavillon de Renaissance accueillais les visiteurs venus de très loin...je me sente porté !


Portfolio

  • Fontaine et Pigeonnier à Brantôme
  • Château de Fratteau
  • Abbaye Saint Pierre de Brantôme
  • Abbaye Saint Pierre de Brantôme
  • Chateâu à Bourdeille
  • Pavillon de Renaissance à Brantôme
  • Château de Hlerm
  • Moulin de Richeri
  • Pigeonnier à Léguillac de Cercles
  • Les Potences, puits
  • Les Potences, puits
  • Les Potences, puits
  • Logis de Jovelle
  • Matin
  • Eglise de Léguillac de Cercles
  • Marronnier

CREDO :

J’observe,
Je m’imprègne,
J’arrête mon cerveau,
Je laisse ma main faire,
Je fais faire, je fais partir ma main,
Je m’émerveille. Je l’attends. J’attends que cela démarre tout...

lire la suite...

Dessin

CREDO :

J’observe,
Je m’imprègne,
J’arrête mon cerveau,
Je laisse ma main faire,
Je fais faire, je fais partir ma main,
Je m’émerveille. Je l’attends. J’attends que cela démarre tout seul. Souvent, après quelques traits, je sais… Que c’est bon ! Une autre fois, la surprise est seulement à la fin, et une autre fois encore, elle est après quelques jours, à la sortie du dessin de la grande chemise cartonnée.
C’est moi qui ait fait ça ?